Article publié le : lundi 30 mars 2020


Depuis début 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée depuis la Chine. Le 16 mars 2020 dernier, le Président de la République a pris des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire. 

Mesures sanitaires à respecter : #RestezChezVous

 

Respectez les gestes barrières et #restezchezvous

 

 

Le gouvernement a annoncé des mesures de confinement pour éviter la propagation du virus : 

Pour ces déplacements impératifs, vous devez vous munir d'une attestation de sortie. Elle peut être téléchargeable ou rédigée sur papier. 

Limitez au maximum vos déplacements et ne les effectuez qu'en cas de necessité. 

Pour les protéger, minimisez les contacts avec nos aînés. 

Si vous avez des questions concernant le Covid-19, n'hésitez pas à utiliser le numéro mis en place par la préfecture des Hauts-de-France : 03 20 30 58 00 ou au 0 800 130 000 (appel gratuit)

 

Les structures municipales sont fermées au public

 

 

Les services municipaux sont fermés au public. Les services de l'accueil, de l'état civil, du CCAS et de la police municipale assurent une permanence téléphonique uniquement pour les urgences  de 10h à 12h et de 14h à 16h au 03 21 74 80 50. 

Pour ne pas encombrer cette ligne, n'appelez qu'en cas d'urgence. 

 

 

 

 

Personnes seules ou isolées ? Faites appel au dispositif Solidaire Covid-19

Si vous avez dans votre entourage une personne âgée ou isolée, inscrivez-la au dispositif solidaire. Celui-ci permettra de garder le lien avec ces personnes durant cette période compliquée. Grâce à ce dispositif, nous serons en mesure de surveiller la santé des plus fragiles, mais aussi, si nécessaire de mettre en place un portage de repas à domicile. Un seul numéro : 03 21 74 80 50 Entre 10h et 12h et 14h et 16h.

 

 

 

 

 

 

Les commerces essentiels oigninois sont toujours ouverts !

Les commerces alimentaires restent ouverts sur la commune, ils ont également besoin de vous et de toute votre bienveillance en cette période difficile. Nous vous rappelons à la solidarité :  il n’y a pas de pénuries, vos commerçants oeuvrent quotidiennement pour réapprovisionner leur stock. Ils travaillent pour vous, alors préservez-les : ne commandez que ce dont vous avez besoin, privilégiez les commandes par téléphone et le paiement par carte bleue sans contact, quand cela est possible. 

 

 

 

 

Comment s'engager pour la solidarité ? 

L'entraide est de mise dans cette épreuve nationale et c'est ensemble, que nous nous en sortirons.

Pour faciliter la mise en place d'une solidarité nationale, le gouvernement lance la plateforme jeveuxaider.gouv.fr, si vous le souhaitez, vous pouvez rejoindre la réserve civique-covid-19.

La plateforme s'axe autour de 4 grandes missions :

Un seul lien : http://jeveuxaider.gouv.fr 

Accueil des enfants de soignants 

Les enfants des soignants pourront rejoindre leur école élémentaire à partir du lundi 16 mars (sans cantine, ni périscolaire). Si les parents n'ont pas pu effectuer les démarches au préalable, il convient de prendre contact avec l'école dans laquelle est scolarisé l'enfant, et présenter un justificatif d'emploi. 

Assitantes maternelles 

Les assistantes maternelles de la commune ont vu leur capacité d'agrément augmenter jusqu'à 6 enfants. Ce dispositif est étendu pour garder en priorité les enfants du personnel soignant.

   - Si le parent-employeur ne confie pas son enfant à son assistante maternelle :

             • sur sa propre décision (sans certificat médical) : la rémunération de l’assistante maternelle est maintenue, comme une absence pour convenance personnelle. L’assistante maternelle ne subit aucune déduction de salaire mais ne perçoit pas les indemnités (entretien, repas…) pour les jours d’absence.

             • le parent-employeur présente à l’assistante maternelle un certificat médical pour l’enfant  La rémunération de l’assistante maternelle n’est pas maintenue.  L’assistante maternelle subit la déduction des jours d’absence comme prévue par l’article 14 de la convention collective. A noter que passé le délai de 14 jours calendaires consécutifs d’absence, le parent-employeur doit reprendre le versement du salaire (hors indemnités) ou procéder à la rupture du contrat de travail (ce qui permet à l’assistante maternelle d’accéder à l’indemnisation de l’assurance chômage).

 

   - Si l’assistante maternelle n’accueille pas :

             • La rémunération de l’assistante maternelle n’est pas maintenue, comme une absence de l’assistante maternelle sauf négociation avec le parent comme par exemple la récupération des heures par la suite.

             • Si l'assistante maternelle est malade ou soumise à une obligation de confinement (avec justificatif médical) : la rémunération de l’assistante maternelle n’est pas maintenue par les parents-employeurs, comme un arrêt maladie. Elle est indemnisée par l’assurance maladie, sans que ne soit appliqué le délai de carence (3 jours). L’indemnisation est à hauteur d’environ 75% de son salaire net (hors indemnités). A partir du 8ème jour, l’IRCEM verse un complément à l’indemnité journalière de la sécurité sociale.  Elle doit obtenir un arrêt auprès d’un médecin de l’agence régionale de santé (ARS).

            • Si elle doit assurer l’accueil de son/ses enfants lorsque l’établissement scolaire est fermé  La rémunération n’est pas maintenue. L’assistante maternelle est indemnisée par la sécurité sociale dans les conditions ci-dessus exposées. Il appartient aux parents employeurs de faire la démarche de déclaration simplifiée sur  https://declare.ameli.fr/. Une demande de justificatifs (montant des salaires, décision de confinement ou de fermeture d’établissement) sera adressée et conditionnera la prise en charge.