Article publié le : jeudi 13 octobre 2022


Réduire notre consommation énergétique devient aujourd’hui une préoccupation majeure pour chacun d’entre nous.

C’est à la fois un enjeu écologique et économique !

Depuis plusieurs années, la ville a fait le choix d’un éclairage public par LED.

En 2021, tous les candélabres de notre commune ont été changés ce qui a permis de réaliser 70% d’économie sur ce poste de dépense.

Dans les bâtiments communaux, ces changements interviennent actuellement. Prochaine étape : la salle Bouchard.

D’autres actions seront entreprises afin de limiter au quotidien les consommations électriques de la collectivité :

- Cet hiver, la température à l’intérieur des services publics est régulée à 19°, à l’exception des bâtiments réservés aux enfants tels que les écoles ou la crèche. Les salles de sports voient leurs températures adaptées aux différentes pratiques sportives.

- Les agents municipaux ont été sensibilisés à la nécessaire bonne conduite écoresponsable. Cela passe par l’arrêt complet des appareils de bureau (ordinateurs, copieurs) et des éclairages hors des heures d’ouverture.

- Les éclairages publics des bâtiments extérieurs seront éteints entre 22 h et 6 h du matin dès la fin octobre. Cette mesure n’entraînera en rien une visibilité dans l’espace public puisque les candélabres resteront allumés pour la sécurité des toutes et tous.

- L’intensité lumineuse des candélabres est d’ores et déjà diminuée de 50% entre 22 h et 6 h.

Pour les festivités de Noël, la Municipalité a fait le choix de conserver la féérie de fin d’année.

Les illuminations seront installées dans tous les quartiers. Celles-ci seront inaugurées le 15 décembre prochain pour une durée de trois semaines au lieu des six semaines les années précédentes.

Le traditionnel sapin de Noël de la Place de la IVème République sera illuminé à partir du 15 décembre et sera éteint entre 22 h et 06 h pour limiter la consommation électrique.

La ville poursuit par ailleurs ses efforts en faveur de l’environnement et de la biodiversité avec les plantations d’espèces vivaces locales dans les espaces verts, l’installation de cuves de récupération des eaux de pluie et la poursuite de la rénovation thermique des bâtiments.